Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/11/2012

Temple cathare

100_3565.JPGOn en sait désormais un peu plus sur les révélations d'Irène Latapie (voir notre chronique du 23 octobre), qui effectua, pendant près de trente ans, des recherches, près de Rennes-le-Château, pour le compte d'un gourou, Robert ***,  elle et quelques autres adeptes. En fait, les fouilles ont eu lieu du côté d'Espira-de- l'Agly, un petit village entre Bugarach et les gorges de Galamus. Le gourou en question avait eu la prescience que, dans ce secteur, un temple cathare y subsistait et que les Templiers y avaient enfoui leur trésor et l'Arche d'Alliance.
"On y allait à la pioche, à la barre à mine, à l'explosif, raconte l'ancienne adepte... Un jour, l'un d'entre-nous à même été grièvement blessé à la main. Il a cru que la mèche avait fait long feu. Il est retourné et tout à pété." Au final, quatre puits profonds d'une vingtaine de mètres où l'on descend en rappel et des galeries qui parfois se connectent avec un réseau de grottes. "L'eau était éloignée des fouilles, il fallait crapahuter longtemps pour puiser l'eau dans l'Agly," se souvient-elle encore.
Puis, du jour au lendemain, en 1998, le gourou décréta qu'il n'y avait plus rien à faire en ces lieux. Définitivement et précipitamment, l'équipe quitta les lieux, laissant derrière elle, le campement, les outils, un stock de provisions et des tonnes de remblais.

Les commentaires sont fermés.