Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/11/2012

L'inscription escamotée

Escales.jpgParmi les arguments émis pour prétendre que l'église de Rennes-le-Château n'offre qu'une décoration somme toute banale, quelques sceptiques ont pointés des analogies avec des motifs retrouvés ailleurs. Ainsi en fut-il de la citation évangélique mise en exergue sous le ronde-bosse, dit aussi Mont des Béatitudes. Elle dit ceci : Venez à moi, vous tous qui souffrez, et qui êtes accablés, et je vous soulagerai. En fait, c'est la paraphrase d'une citation de Matthieu (11, verset 28): Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, et je vous soulagerai. Peut-être ailleurs, au moins dans le département de l'Aude, cette inscription figurait sur l'arc plein-cintre de la chapelle conventuelle de Montolieu, jusqu'à ce qu'elle soit effacée lors de la restauration du sanctuaire en 1930. Seules des cartes postales anciennes nous en gardent le souvenir. Pour le moins, la citation était identique à celle de Rennes-le-Château, à l'exception de ces mots : et qui êtes accablés. On peut la comparer avec une autre, qui se trouvait dans l'église du village des Escales, près de Lézignan-Corbières, avant qu'une rénovation intempestive ne la fasse disparaître elle aussi. Variante de celle de Rennes-le-Château : le mot peinez remplace le mot souffrez. Là encore, et qui êtes accablés a été escamotée.

Commentaires

sac a blé?

Écrit par : Bazel | 13/11/2012

Les commentaires sont fermés.