Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/12/2012

Excursions autour de Rennes-les-Bains

IMG (5).jpgA Rennes-les-Bains, le thermalisme fut sa grande affaire. Il y connu son apogée alors que l'abbé Boudet était curé de la paroisse. Plusieurs monographies ont été commercialisées à l'époque, vantant les eaux curatives de la station. Outre les bienfaits thérapeuthiques, certaines de ces publications proposaient aux curistes des ballades susceptibles de les distraire. Au nombre de ces ouvrages, le Guide pratique du baigneur dans les stations thermales de l'Aude, du Docteur Lagarde, paru en 1908,  est représentatif du genre. Son livre passe en revue les stations d'Alet, Campagne, Ginoles, Escouloubre et, bien sûr, Rennes-les-Bains. Nous ne retiendrons que Rennes-les-Bains.
Il commence par une escapade aux différentes sources situées à l'extérieur du village : la source du Pont, la source du Cercle et les sources de la Madeleine. Il souligne qu'au Cercle, on a voulu recréer le dispositif des fontaines à l'antique, avec vasques, chapiteaux et fûts de colonne. Depuis les sources de la Madeleine, le Dr Lagarde propose d'étendre la promenade jusqu'aux hameaux de Coume-Sourde, de Laval-Dieu et de l'Hermitage.
A l'Est de Rennes-les-Bains, il suggère un détour par la montagne des Cornes, ainsi nommées, écrit-il, "à cause des amoncellements de coquilles fossiles qui, incrustés dans la roche, prennent l'aspect de cornes entassées". Puis, le lac de Barrenc, par lequel on gagne le hameau de Montferrand.
Pour ceux qui ont la journée, le château d'Arques est une belle excursion. A voir, le donjon et ses délicates ogives, ses voûtes et son escalier à hélice.
Au Sud de Rennes-les-Bains, les sources salées sont la promesse d'un panorama sur le pech d'En Couty. Les hameaux de la Jouanne et des Clamencis jalonnent le chemin qui y conduisent. Reste la montagne du Bugarach que l'on peut atteindre depuis les Capitaines et le hameau de Linas. Deux heures sont nécessaires pour son ascension. Mais au sommet, quelle récompense ! Non sans éprouver une impression de vide, par temps clair, on peut apercevoir Perpignan, la Méditerranée, le Canigou et les Pyrénées. Une plaque gravée et scellée dans le roc en 1824 rappelle que cet emplacement fut un des points géodésiques de la grande triangulation de la France. Rassurant , le Dr Lagarde précise que ce ne sont là que quelques-unes des sorties potentielles autour de la station thermale. "Dans ce même rayon de dix ou quinze kilomètres, précise-t-il encore, bien d'autres excursions sont dignes d'être faites : le pic du Cardou, le château de Blanchefort, la forteresse du Bézu, le village de Rennes-le-Château; mais aussi, les ruines de Coustaussa et les gorges de Galamus.

 

 

06:15 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.