Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/12/2012

Coustaussa et le tombeau de Constant

DSC_1249.JPGDans ses Prophéties, Nostradamus annonce que lorsque viendra le Grand Monarque, au moment de la Parousie, l'Elu divin découvrira de vastes trésors dans une tombe antique, dite du "Grand Romain". Ce mausolée sera découvert à la faveur d'un tremblement de terre. L'éventualité a été émise que cette tombe pourrait se trouver dans les parages de Coustaussa. C'est là, dit-on, en 350, que Constant, le plus jeune fils de Constantin 1er le Grand, cherchant à fuir Magnence qui voulait sa mort, fut tué par des cavaliers alors qu'il avait choisi de se réfugier à Elne (Pyrénées-Orientales), avant de passer en Espagne. La localisation de Coustaussa tiendrait à l'étymologie du nom de cette petite localité. En effet, la forme la plus anciennement connue du toponyme n'est autre que Villa que vocatur Constantianum *. Littéralement : "Villa qui est appelée de Constant."
Magnence ne profita pas longtemps de son crime. Trois ans plus tard, vaincu par Constance, autre fils de Constantin le Grand, le général usurpateur fut contraint au suicide. C'est, vraisemblablement en 355, sous Julien, qui avait en charge l'administration de la Gaule, que fut édifié le tombeau du malheureux Constant. On ne saurait dire, en revanche pourquoi cette sépulture fut si richement dotée.

* Abbé Antoine Sabarthès, Dictionnaire topographique du département de l'Aude (1912).

Les commentaires sont fermés.