Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/12/2012

Le lac de Rhedae

100_0929.JPGUn lac aurait existé entre le plateau de Rennes et le  bourg d'Espéraza, occupant toute la vallée des Couleurs. Sa disparition mystérieuse serait liée avec celle du village d'Asparazanus, qui était situé en aval du bourg actuel d'Espéraza, qui n'existait pas encore. Cité dès le début du IXe siècle, comme le siège d'un prieuré fondé par le Chapitre d'Alet, il ne cesse de prospérer jusqu'en 1145. Puis, brusquement, les documents n'en font plus mention. Que s'est-il passé ? Il est probable que son sort fut lié à une catastrophe naturelle. La géologie viendrait à l'appui de cette hypothèse. Pour des raisons inconnues, les eaux du lac se seraient répandues dans toute la vallée des Couleurs, engloutissant fermes et villages, dont celui d'Asparazanus. On n'en savait pas davantage lorsque, vers 1878, alors que l'on procédait à des travaux consécutifs à la pause de la voie ferrée Carcassonne/Quillan, les terrassiers mirent au jour, dans le quartier de Garnaud, en continuité de l'actuel village d'Espéraza, des substructions de bâtiments  sous quatre-vingt centimètres de terre végétale. Ces ruines étaient situées dans un terrain en nette déclivité.

06:10 Publié dans Traditions | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Bien de chercheurs de son éssayés dans cet exercice, aujourd'hui, ou en sont les résultats ? c'est du travail ... Autrement que d'anoner des constantes...

Écrit par : Agguire | 27/12/2012

Les commentaires sont fermés.