Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/01/2013

Jérusalem : Du rififi sous la Coupole du Rocher

IMG (9).jpgDepuis vingt ans, Israéliens et Palestiniens se heurtent au sujet du sous-sol deIMG_0001 (2).jpg la Coupole du Rocher à Jérusalem, l'emplacement présumé de l'ancien Temple de Salomon. Récemment, cette guerre a été rallumée par l'antagonisme militant de David Beeri, à la tête de la fondation El'ad, créée et financée par de riches juifs américains pour retrouver des traces du récit biblique de la création de Jérusalem; mais également par l'immobilisme revendiqué de Raed Salah, chef du Mouvement islamique en Israël. Pour démontrer que le Temple de Salomon occupait toute la surface du Rocher, les Israéliens s'appuient sur des fouilles précédentes abandonnées en 2005 du fait de l'hostilité de la population arabe. Au contraire de Raed Salah, qui laisse supposer que les prétendues fouilles des Israéliens sont en fait un travail de sape destiné à faire disparaître sous terre, par suite d'effondrements, les maisons des Palestiniens. Pour lui, l'alibi archéologique est une imposture. '"Ils disent au monde qu'ils cherchent les traces du royaume de David et de Salomon. Mensonges ! Ces rois n'ont jamais existé. Il n'y a jamais eu de palais de David à Jérusalem, jamais eu de Temple de Salomon !"
Pour l'instant, c'est le statu quo. Le gouvernement israélien refuse de s'engager dans cette polémique ; quant au Waqf, une institution religieuse  islamique palestinienne disposant de l'autorité juridique des lieux, celle-ci refuse toute intervention archéologique quelqu'elle soit.
La recherche de l'Arche d'Alliance est-elle donc une entreprise vouée à l'échec, voire promise à la malédiction... ? D'autres s'y sont essayés chez nous, sous le Bugarach et même dans les entrailles d'un certain Pech d'En Couty, pour un résultat insignifiant, voir calamiteux. (Photos: à gauche, David Beeri; à droite : Raed Salah)

Commentaires

Des documents attestent que des actions ont été entreprises dans cette région vers 1937, curieux que personne ne les ait relevés...
Enfin, cela suffirat t-il à relancer le débat...

Écrit par : Aguirre | 04/01/2013

Les commentaires sont fermés.