Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/01/2013

Denise Carvenne, la part du rêve

carvenne 3 (2).jpgAu cours des années 1958-1960, Robert Charroux vint à Rennes-le-Château deux ou trois fois. D'abord pour des raisons professionnelles, puis pour ses activités de chercheurs de trésors. Si son épouse, Yvette, l'accompagnait volontiers dans ce genre d' expéditions, Denise Carvenne était souvent de la partie. Qui était cette fidèle du Club International des chercheurs de trésors, présidé par Robert Charroux, qui comptait parfois quelques personnalités, dont Tony Mangel etcarvenne 3 (3).jpg Henry de Monfreid ?
Denise Carvenne, de son vrai nom Jeanne Défense, était une comédienne belge. A son actif, une vingtaine de films tournés dans les années cinquante. Certains de ces longs-métrages, d'ailleurs, ont carvenne 3.jpgconnu de très beaux succès en salle. Notamment Notre-Dame de Paris de Jean Delannoy, Si Paris m'était conté de Sacha Guitry, la femme et le pantin de Gilles Grangier, Nana de Christan-Jaque et, surtout, les vieux de la vieille également de Gilles Grangier, avec Jean Gabin et Pierre Fresnay. Malheureusement, elle a toujours été cantonnée à des seconds rôles, voire à de simples apparitions. Cette situation finit par avoir raison de sa confiance. Elle mit fin à ses jours en 1980, à Paris.

1/le Temps des oeufs durs - 2/Nuits de Pigalle -  3/ Nous n'irons plus au bois - 4/ Les vieux de la vieille.

 

carvenne 7.jpg

carvenne 7 (4).jpg

carvenne 7 (3).jpgcarvenne 7 (2).jpg

Commentaires

N'est-ce pas Henri de Monfreid ? Ah, les trouveurs, tous des pinnailleurs !!

Écrit par : Aguirre | 25/01/2013

Bien sûr, il s'agit d'Henry de Monfreid. Erreur de frappe ...

Écrit par : M. Vallet | 25/01/2013

Les commentaires sont fermés.