Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/02/2013

Le Calvaire Delmas ou comment naissent les légendes

Delmas.jpgIl y a encore vingt-cinq ans, une croix en fer forgée fichée dans un piédestal taillé en biseau trônait à l'entrée de Rennes-les-Bains, en contrebas de la falaise de l'Escatades. C'était une croix de mission érigée par un ancien curé de la Station l'abbé Delmas, dans la première moitié du XVIIIe siècle. En avril 1987, un projet de parking fut adopté. Comme il fallait entamer la falaise, la croix Delmas ne pouvait plus rester en place *.
Rien de particulièrement passionnant sinon que dans les semaines qui suivirent la dépose de la croix et les travaux de la falaise, une rumeur persistante voulut que les ouvriers chargés de ce travail aient découvert un trésor ! En "raclant" la falaise, ils auraient mis au jour une galerie menant à une salle, elle-même contenant un grand nombre d'objets précieux. Ils auraient fait silence sur cette trouvaille, se ménageant de vider cette cachette nuitamment. Mais ce discret déménagement eut pourtant un témoin. Un homme du village de Luc-sur-Aude, près de Couiza, qui a raconté ceci :  - Il faisait nuit, la route de la Station a été bloquée par des hommes armés. Une camionnette a reculé contre la falaise. Dans une voiture garée en face, des hommes surveillaient la bonne marche de l'opération. Un va-et-vient s'instaura de la falaise à la camionnette. Elle est chargée lourdement. Cela va durer une partie de la nuit. Avant de quitter les lieux, ces hommes ont pris soin de murer la cavité en dressant un mur de parpaings, recouvert ensuite de terre. Puis, voiture et camionnette prirent la route de Couiza.
Toujours selon ce témoin providentiel, le trésor aurait été emmené jusqu'à Bordeaux et négocié auprès d'un... brocanteur  (ni numismate ni joaillier !). Par la suite, dit-on, les objets les plus remarquables seraient passés en Angleterre et vendus à Londres.  

* La Croix Delmas a réintégré sa place initiale, en 2007, grâce à l'initiative du Cercle du 17 janvier, dont Jean-Claude De Brou veille aux bons offices. 

Les commentaires sont fermés.