Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/02/2013

Un séjour oublié d'Emma Calvé

 

Madame-Emma-Calve-A-Dupont.pngAlors en pleine gloire, Emma Calvé est touchée cruellement par le destin. Son neveu, Elie, jeune comédien de vingt-quatre ans, succombe à une embolie, le 2 juillet 1929. Emma, qui choyait le jeune homme comme un fils et le destinait à être son seul héritier, se désintéresse désormais de beaucoup de choses. En tout premier lieu, elle vend le château de Cabrières qu'elle avait acquis en 1894 et va abriter son chagrin à Gagny, près de Paris, au Château-Rouge. Ses meubles et tous ses effets personnels resteront pendant des mois entreposés dans une des dépendances de cette demeure.
A Gagny, elle trouvera l'affection et la gentillesse des soeurs Boué, célèbres couturières du Tout-Paris de la Belle Epoque. Certes, Emma Calvé remontera sur scène, elle recevra même en 1931 la Légion d'honneur, mais son déclin est amorcé. Au seuil de sa mort, elle sera pratiquement ruinée. Elle s'éteindra, finalement, à peu près oubliée, dans une clinique de Montpellier, le 6 janvier 1942.

 

gagny.jpg

 

 

 

Le château de Maison-Rouge à Gagny (Seine-Saint-Denis). A l'abandon pendant la Seconde guerre mondiale, il sera ensuite vandalisé. Vendu par adjudication en 1955, il sera rasé par des promoteurs. Une zone pavillonnaire s'étend désormais sur son emplacement et sur toute la superficie de son ancien parc.

gagny bis.jpg

Les commentaires sont fermés.