Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/02/2013

Eglise de Saint-Just-et-le Bézu, fin des travaux de restauration

Bézu église.jpgConsidérant l'état de vétusté de l'église Saint-Just-et-le-Bézu, le Conseil municipal avait décidé en 2011 de faire procéder à des travaux de rénovation de l'édifice et de restauration de la décoration intérieure. Sur appels d'offres, les principaux corps de métier furent choisis (maçonnerie, électricité, couvreur), supervisés par un cabinet d'architecture de Fa. Entre autres dispositions, le Conseil municipal avait opté pour mettre en pierres apparentes les murs crépis. Grosse difficulté, l'état de la charpente tellement vieillie qu'en 2004, une partie de la toiture de l'abside s'était effondrée.
Le travail est donc à présent terminé. A l'intérieur, des fresques ont été rajeunies et le mobilier rafraîchi. Reste à attendre le retour de trois statues (saint Just, sainte Eugénie et sainte Germaine-de-Pibrac) dont le lifting n'est pas achevé.
A noter que l'église Saint-Just n'avait pas fait l'objet d'un aussi vaste programme d'entretien depuis... 1876 ! Quelques bienfaiteurs avaient alors participé aux frais, notamment le comte Mauléon de Chalabre qui avait procuré le bois pour la charpente. Pour l'inauguration de cette église revisitée, Eugénie de Montijo, épouse de Napoléon III, dota la paroisse d'une chasuble dorée (Cf. L'Indépendant.fr en date du 15 février 2013

Les commentaires sont fermés.