Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/06/2013

Pratiquez-vous la paréidolie ?

Non, ce n'est pas une nouvelle thérapie  ni une certaine pratique de méditation à la mode ! La paréidolie ou paridolie (du grec para, "à côté de" et eidôlon, diminutif d'eidos, "apparence, forme") est la propension, parfois, que l'on  a associer un stimulus visuel informe (c'est le terme psychanalitique) à un élément identifiable, telle que la forme humaine, physique ou animale. Cela tient du principe selon lequel le cerveau structure son environnement en permanence, au besoin en transformant les informations fournies par la rétine en objets connus.
CDD 2.pngA la différence des illusions d'optique qui découlent des lois universellesCDD 1.jpg de la perception humaine, chacun peut, dans le cas des paréidolies, voir une chose différente. Les attentes, les prédispositions, la culture de chacun à un impact sur ces "projections". Source : http://graphism.fr/tous-les-visages-de-google-earth-grce-...
Certains verront un profil humain dans l'accumulation de rochers, une figure animale dans les contours d'un champ vu d'avion, une structure moderne dans un nuage, un Christ dans un décor peint, etc...
Dans l'affaire de Rennes, c'est donc nous replonger dans les sempiternelles identifications du Cheval de Dieu, des croix, calvaires, signes codés que beaucoup pensent apercevoir ici ou là, sur des rochers, des falaises, des pierres tombales, dans l'environnement castelrennais.
Nous savions déjà que c'était une douce phobie, nous en savons désormais le nom.

CDD 4.jpgCDD 3.jpg

 

 

Commentaires

Bonsoir, que voilà une belle explication, innaendue, la pareidolie,
maladie mentale ? force est de constater que les commentateurs modernes, titre flatteur, en ont usé jusqu'à la couenne allant jusqu'à voir des lézards préhistoriques dans les bizareries des roches de Rennes-Les-Bains, et des méssages ancestraux remontant jusqu'à l'Egypte antique, à se tordre de rire, si ce n'était l'agitation mentale éffrénée de personnages peu sûrs d'eux au point de tenter avec un malheur que l'on constate de se frotter à une énigme qui les dépassent...

Écrit par : Agguire | 05/06/2013

La paréidolie ne serait pas aussi, l'art de voir des représentations figuratives dans des systèmes chaotiques ?

Écrit par : niglo | 17/09/2013

"L'imagination est plus importante que la connaissance. La connaissance est limitée alors que l'imagination englobe le monde entier, stimule le progrès, suscite l'évolution."

Albert Einstein, « What Life Means to Einstein », George Sylvester Viereck, The Saturday Evening Post, 26 October 1929,p.17

pour alimenté le sujet je me demandais si je ne pouvais pas insérer le principe Anthropique sur le sujet de la Paréïdolie

en effet la Paréïdolie tel que l'on nous la décrit serait nécessairement pour les psy un phénomène purement hallucinatoire, mais ceci va à l'encontre du principe anthropique tel qu'on nous le définis

Le principe anthropique

Principe énoncé par l’astrophysicien Brandon Carter selon lequel l’univers est nécessairement compatible avec l’existence de l’homme (anthropos, homme en grec). Carter en a donné deux définitions :

Le principe anthropique faible : Ce que nous pouvons nous attendre à observer (donc on se sert de nos yeux, comme dans le cadre de la Paréïdolie) doit être compatible avec les conditions nécessaires à notre présence en tant qu’observateurs.

je ne met que quelque détails du principe anthropique qui selon tout vraisemblance pourrait expliquer beaucoup de choses sur la Paréïdolie en tant que tel et sans nécessairement passer par les cases du type illusion ou mauvaise perception
Dans des circonstances ordinaires, la paréidolie nous fournit nous ditons une explication psychologique de beaucoup d'hallucinations fondées sur la perception sensorielle.

mais Tel quel, encore une fois le principe Anthropique peut expliquer la Paréïdolie de la manière suivante puisqu'elle pourrait être considéré comme une tautologie, cependant, l'étude détaillée des conséquences de cette affirmation a de profondes conséquences en physique et en particulier en cosmologie, où il apparaît que les lois de la physique sont sujettes à un nombre étonnamment important d'ajustements fins

Écrit par : niglo | 20/09/2013

autre explications et citations :

Explications

Selon Carl Sagan?, la tendance des êtres humains à percevoir facilement des visages (même là où il n'y en a pas) aurait été favorisée par l'évolution :
« Dès qu'un nourisson peut voir, il reconnaît des visages, et nous savons maintenant que cette capacité est un automatisme profondément ancré dans nos cerveaux. Les nourissons qui, il y a un million d'années, étaient incapables de reconnaître un visage, souriaient moins en retour, étaient moins susceptibles d'attendrir leurs parents et avaient donc moins de chance de prospérer. De nos jours, presque tous les bébés identifient rapidement un visage humain et y répondent par un sourire idiot. »
(Sagan 1995: 45)

Traduction basée sur celle des Sceptiques du Québec

De manière générale, la paréidolie serait un trait évolutif favorable, dans la mesure où elle facilite la détection de proie ou de prédateurs dans des décors variés.

Écrit par : niglo | 20/09/2013

Les commentaires sont fermés.