Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/08/2013

Périple au Bézu

Bézu 1.JPGVéritable nid d'aigle, le château du Bézu domine le plateau du Lauzet, déclinant son profil depuis Rennes-le-Château jusqu'à la montagne du Bugarach, dont on voit le village du même nom blotti dans son ombre. Lorsque survint la croisade contre les Albigeois (1210), Bernard Sermon l'avait en fief. Déclaré faydit (c'est-à-dire insoumis), il s'en vit privé au profit de Pierre de Voisins (1231), lieutenant de Simon de Montfort.
En moins d'un siècle, ce château sera déserté , sinon laissé sans entretien. Si bien qu'à la fin du XVIe siècle, cette construction n'est pas autrement désigné que sous le terme péjoratif de "bicoque".
De nos jours, les ruines de cette antique forteresse sont essaimées sur le prolongement de la crête Calmette, sur environ deux cents mètres en aplomb. A la base, de véritables murs cyclopéens constituaient les défenses de cette position. De nos jours, on y accède par un chemin, à travers le couvert forestier, débutant près d'une habitation dite des Tipliès. Ce nom de Tipliès a Bézu 7.JPGété vu comme une contraction du mot Templier.  C'est, évidemment, une interprétation abusive. D'où une légende selon laquelle des Templiers, venus du Roussillon, auraient choisi deBézu 5.JPG se cacher dans ce bastion pour échapper au coup de filet que préparait Philippe le Bel. En quittant leur commanderie, entre mer et vignes, ils auraient emporté tous les avoirs dont ils étaient encore dépositaires.
Il y a moins de dix ans, on pouvait voir une ancienne pierre d'autel, d'une taille et d'un poids respectables, à même le creux de la citerne d'origine. Désormais, à ce jour, elle n'y est plus.

Plus de photos sur FB : https://www.facebook.com/michel.vallet.16

Commentaires

On dit que Tipliés est en fait un patronyme, fait attesté par quelques tombes encore présentes dans la zone. Cela dit pourquoi ce patronyme ne serait-il pas pour autant un lointain souvenir de quelque templier ayant en effet vécu sur place?

Écrit par : Jean-Roger Portepoisse | 19/08/2013

Exact, c'est le patronyme de cette famille de la ferme des Tipliès. Au cimetière du Bézu existe encore la tombe d'une dame Tipliès.
"L'incursion" des Templiers dans l'histoire du Bézu correspond à la communication de 1959 que l'on doit à l'abbé Mazières. Avant, rien de tel. Dix ans après environ, les cartes IGN ont qualifié de "templier" le château du Bézu. Mme Raymonde Reznikov a fait un petit topo là-dessus il y a une vingtaine d'années.

Écrit par : Michel Vallet | 19/08/2013

Raymonde avait éffectivement fait un très bon ouvrage à cette époque, qu'il faut découvrir à tout prix, sauf, sauf qu'elle se montrait un peu trop partiale, "démolissant" sans preuves notoires certaines thèses...

Écrit par : Agguire | 20/08/2013

Les commentaires sont fermés.