Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/04/2013

Rennes-le-Château inconnu

Nous avons fait l'emplette d'une vue inédite. Il s'agit d'une carte-photo datant du mois d'octobre 1905  adressée par celui-là même qui a réalisé la photographie. D'après le texte de correspondance, plusieurs vues auraient été prises  en même temps. La villa Béthania est qualifiée de "presbytère", ce qui est un lapsus révélateur si l'on songe que l'abbé Saunière avait songé au tout début en faire sa demeure. La chambre de Marie y était prévue. A noter que la chapelle latérale n'existe pas encore. Observons également qu'en 1905, la tour Magdala était en construction.

IMG.jpg

IMG - Copie.jpgCPA 3.jpg

16/04/2013

Des violons pour Rennes-le-Château

Dans le contexte d'un article de la Dépêche du Midi *, à propos des détectoristes, coupables de brader et de mettre à l'encan notre patrimoine archéologique :

détecteur.jpgS'il est un village qui a subi depuis belle lurette les outrages des pilleurs et des illuminés, c'est bien Rennes-le-Château. Bien sûr, il plane sur cette petite commune de l'Aude le mystère de la fortune de l'abbé Saunière. La commune cache-t-elle un trésor ? C'est ce qu'ont cru quelques amateurs d'histoires, des occultistes passionnés et de vrais illuminés.
«Désormais, la commune est plus calme, raconte son maire Alexandre Painco. Mais dans les années soixante 70, c'était une vraie folie. Certaines personnes ont acheté des ruines, des granges dans le village pour creuser des galeries qui aboutiraient sous l'église, à la recherche de ce fameux trésor ! Certains ont même employé la dynamite ! Je dis souvent en plaisantant : A Rennes-le-Château, on a tous les tunnels, il ne nous manque plus que le métro !
Sans compter tous ceux qui baladaient leurs détecteurs de métaux sur les champs avoisinant ou qui creusaient après avoir interrogé un pendule, une conjonction astrale ou un doigt mouillé ! « Désormais, nous avons plutôt des visiteurs qui viennent rêver, explique le maire,  150 000 personnes chaque année passent à Rennes-le-Château. »
Alors, pas de fouilles pour Rennes ? Si ! « Nous allons entreprendre quelques recherches dans le cadre du « petit patrimoine ». Il s'agit surtout de mieux connaître l'histoire de notre ville, ses origines. Certains disent que les Cathares ne sont pas venus ici, mais j'en doute… Et si, nous disposons d'éléments intéressants, alors, éventuellement, sous la houlette de la Direction régionale des affaires culturelles, nous réaliserons des fouilles à Rennes-le-Château. Mais des fouilles officielles ! »

 

* http://www.ladepeche.fr/article/2013/04/14/1605468-archeo...

13/04/2013

Rien de nouveau sous le soleil

Il y a cent deux ans, déjà, l'abbé Saunière rendait compte de son patrimoine, le 14 juillet 1911...

Patrimoine 1.jpg

On sait comment cela à finiPatrimoine 2.jpg.